Forum de Metal francophone, par et pour les metaleux!
 
radio de la cité de ferAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Récits de Parties

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pour ou Contre les JdR?
Pour
100%
 100% [ 12 ]
Contre
0%
 0% [ 0 ]
Sans avis...
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 12
 

AuteurMessage
Shinou
Headbanger
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Mon siège
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Récits de Parties   Mar 24 Oct - 20:24

Ma foie, si nous sommes Rollistes, pourquoi pas ne pas faire comme des "rapports" de partie?

Exposons les ainsi à la populace de ce forum, afin qu'ils puissent lirent nos péripéties, et, qui sait, peut etre que celà donnera envie de s'adonner au JdR à ceux qui ne connaissaient pas.

Allez, dès que je me remets au JdR, j'vous fait un récit de partie... J'espère qu'on va pas encore faire une partie de 23h, sinon ça va etre un roman de partie ^^


Allez, que la force du hasard des dés à 8faces soient avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireshinou.free.fr
Shinou
Headbanger
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Mon siège
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Récits de Parties   Jeu 26 Oct - 14:16

Hém... Nous ne semblons pas avoir de JdR de prévu avant un bon bout de temps, par conséquent, afin de faire vivre ce 'pic, ben j'ecrirais ce soir un recit d'une ancienne partie.

Du moins, j'essairais de trouver la motiv' de l'ecrire.

Il portera sur une quete que j'avais fait avec mon voleur (enfin, l'un de mes nombreux voleur). Et dans cette quete, ben comme dans beaucoup d'autres, je mouru à la fin ^^

Voilà, je vous ferais un joli rapport de partie donc Very Happy

Deux joueurs:
Moi. Voleur Humain.
Un Ami. Pretresse Drow.

Allez, à c'soir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireshinou.free.fr
Shinou
Headbanger
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Mon siège
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Récits de Parties   Ven 27 Oct - 13:39

Bon voilà, je l'ai ecrit au boulot, entre deux retouches de photos

Enjoy! (comme on disait sur le forum d'ecriture que je frequentais avant) (et que ça fait des mois qu'ils attendent la suite de mon roman :s )





Avant de commencer mon récit, il me faudrait peut etre vous expliquer comment nous nous sommes retrouvé affublé de cette quête.
En fait, lors de nos precedentes aventures... Qui avaient plutot mal tournés, nous nous étions retrouvés en fuite dans les égouts. Moi et mon compagnon, enfin, ma compagne, furent séparés. Je ressortis très vite des égouts, pour poursuivre ma fuite en ville, puis par les toits après moults acrobaties, plus périlleuses les unes que les autres. Finalement, je réussis à semer la milice qui ne possédaient pas mon agilité. Puis je me cachais durant une nuit entière et la moitié d’un jour, sans savoir ce qu’était devenue Sephiria, mon amie.
Alors que le soleil indiquait le midi je décidais de sortir de ma cachette et de me rendre du coté de la guilde des prêtres, avec l’espoir d’y retrouver ma compagne, qui était une prêtresse. Après quelques instants d’attente angoissante, je la vis arriver.
Nous nous retrouvames donc, puis sortirent de la ville, car nous n’y étions plus en sécurité.
Enfin au dehors de la cité, nous nous racontames nos aventures. Mes acrobaties, et ses peripéties dans les égouts. Sa rencontre avec une créature étrange et autres aventures... Enfin, elle me montra un papier étrange qu’elle avait trouvé dans une boite metallique. Le message était à moitié effacé, mais je réussis à la décrypter. (NB: notre MJ avait griffoné un mot sur un papier en effaçant certaines parties et en abimant la feuille. Mais après analyse, je parvins a reconstituer quelques chiffres et mots, et ainsi reconnaitre le nom d’un domaine en regardant notre carte).
Ce texte parlait de... quelque chose, caché dans la bibliothèque d’un château. Celui de Faliel de Burgondie! Ainsi, n’ayant point d’autre objectifs, nous nous y rendimes.
L’accueil ne fut pas des plus chaleureux. Il est vrai que la venue d’une drow (Elfe noir, pour ceux qui ne connaissent pas trop) au service d’un Dieu méconnu des Humains, et un homme tout de noir vêtu où l’on devinait là un roublard, ne fut pas très appréciée des gardes. Par chance, peu de temps après notre arrivée, Burgondie lui même arriva au château, en retour de campagne. Nous parvinmes a le convaincre de nous laisser entrer (Je ne me souviens plus ce que nous avons dit à notre MJ, quoi qu’il en soit, il fut à cours d’arguments!).
Ainsi, nous voilà au service de Burgondie, en tant qu’espion, pour ma part, et guerrière/moine pour Sephiria.
Nous étions dans la place, et pouvions fureter à notre aise... Ou presque. Mais ce n’est pas de celà que je voulais vous parler à la base (mais si vous y tener vraiment, nous n’avons jamais réussi à décrypter l’enigme de ce message trouvé dans les égouts... Et croyez moi! Des fouilles on en a faites! On a passé des jours à tourner page par page TOUS les livres de la bibli, fouiller toutes les caisses de la reserve... Bref.)
Nous étions au service de Burgondie. Nous avons donc remplie quelques missions pour lui, et gagné quelques P.O (Pièce d’Or, la monnaie dans la plupart des JdR).
Un jour, alors que nous furetions encore du coté de la bibliothèque. (En fait, je furetais du coté des livres «protegés», pendant que Sephiria faisait du charme au bibliothèquaire.) Nous fumes appelés par le seigneur.

Notre mission était des plus simples : proteger un village.
Faliel de Burgondie mis à notre disposition une dizaines d’hommes, pensant que celà suffirait, et surtout, il n’avait pas envie d’envoyer plus d’hommes proteger un petit village insignifiant. Comme on dit, c’est le geste qui compte. Nous avions aussi des chevaux pour nous y rendre. Il refusa de nous accorder quoi que ce soit d’autre. Résignés, nous partimes.

Une fois au village, le Maire nous repeta ce qu’avait dit De Burgondie :
« Notre village va subir l’attaque des orks de la région, annonça t’il, nos éclaireurs nous en ont informés hier, alors que le soleil se couchait, nous avons donc été quérir le plus prestemment possible une aide, et vous voilà! Ces maudites créatures peuvent venir à n’importe quel moment, et ce soir sera l’instant le plus propice! La brume va tomber... Et si ce n’est pas ce soir, ce sera au petit matin...»

Moi et Sephiria ne cherchames pas à entrer dans les détails. Il nou fallait établir au plus vite un plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireshinou.free.fr
Shinou
Headbanger
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Mon siège
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Récits de Parties   Ven 27 Oct - 13:39

(SUITE)



«Vous avez des soldats pour proteger le village?» questionnais-je en regardant aux alentours afin de reperer les lieux.

Apperement une fete semblait se preparer ici, du moins une foire. Des stands étaient dressés un peu partout. Mais il n’y avait presque pas de villageois dehors. Surement la peur des orks...

«Euh... Nous ne sommes pas un village de combattants... Seulement cinq gardes officient à la protection du village» marmonna le Maire.
«Nous ferons avec!» lança Sephiria, qui prenait la parole pour la première fois.

Nous nous consultames alors tous les deux.

«Le village possède plusieurs entrées... Impossible de savoir par où ils vont arriver» dis-je.
«Si les éclaireurs ont pu savoir que les orks prévoyaient une attaque, ils doivent surement savoir où se situe leur campement...»
«Exact... Je devrais allez fureter un peu là bas...»
«Le temps joue contre nous, Joan» m’avertit Sephiria.

(Le nom de mon perso pour cette partie était Joan. Azraël étant déjà mort XD) (un coup de hache barbare dans la gueule... J’ai perdu tout mes PV d’un coup...)

«Je sais... C’est pourquoi je vais y aller maintenant, il fait dejà sombre, ça m’aidera. Je fouille, je trouve, ou je trouve pas. Je récolte le maximum d’infos, et je reviens pour établir une stratégie... En attendant, toi et les gardes, vous vous tenez prêt au cas ou il attaquerait plus tot que prévu! »
«Je crois quand meme que nous allons poser des pièges aux differentes entrées du village.»
«Plus prudent, vrai.»

C’est en résumé les propos que nous avons tenu. Après avoir appris où se tenait le campement ork, j’y partit au triple galop. Seul, armé d’une rapière, deux dagues, et quelques dagues de lancer.
Arrivé au campement je fut quelque peu surpris... Ce n’était plus là un campement, mais une mini-forteresse !
Des palissades de bois, ainsi que des tours de guet s’élevaient sur quelques mètres... trois ou quatre petits mètres à vue de nez. L’entrée du camp donnait sur une plaine... Plaine dans laquelle j’étais. En esperant que je n’avais pas déjà été reperé j’ordonnais à mon cheval de contourner cette forteresse pour me rendre dans les bois non loin.

J’y parvins et laissât ma monture au coeur des bois, pour me rendre à sa lisière à pieds. A une dizaine de mètres seulement à ma gauche se trouvait une tourelle, dans laquelle je put voir un ork armé d’une arbalète. Et la même chose à vingt mètres à droite. Je réflechis un instant... Puis me lançait.
Je me plaçait alors a une quinzaine de mètres des deux tours et traversa rapidement l’espace découvert entre les bois et la palissade. Par chance, je fut plus discret qu’une souris, et l’atteint sans grand mal. Il me restait à franchir la barrière qui faisait plus de deux fois ma taille. Je retirais alors ma cape noire qui risquait de me gener, ainsi que ma rapière. J’étais ainsi plus reperable, et moins dangereux...
Après analyse je m’attaquais donc à cet obstacle. Je parvins a me hisser à son sommet, par contre, la descente fut moins prestigieuse. Je ne sais pas comment je m’y suis pris, mais je chutâ au sol, provoquant un bruit lourd à l’atterissage (en terme de jeu, on dit foirer son jet d’acrobatie ^^).
Je restait immobile, attendant de voir s’il y avait une quelconque réaction dans le camp...
Il y en eu une. Un ork vint et me vit... Il poussa un «groumpf» incomprehensible et me fonça dessus. Pris de panique je sortis l’une de mes dagues de lancer et la lui jeta. Elle partit se ficher tout droit dans son épaule gauche, mais celà ne l’arrêta pas pour autant ! Pensant déjà à ma mort je dégaine une nouvelle dague, mais cette fois ci, de combat et non de jet et me mis en posture de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireshinou.free.fr
Shinou
Headbanger
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Mon siège
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Récits de Parties   Ven 27 Oct - 13:43

(ET FIN)



L’ork essaya alors de m’asséner un coup de son terrible sabre. Je l’évitais sans trop de mal, et la lourde lame se planter dans le sol, m’offrant un petit temps de plus que prévu. Je tentai de lui planter ma dague dans la gorge, mais il me gifla de sa grosse main, et mon arme m’échappa des doigts. Très vite je sortis l’autre et me rua sur l’ork. Quelques secondes après il était mort (en terme de jeu on dit «avoir un max de chance dans ses jets de combat» ).
Je pris quelques instants pour rassembler mes forces et mes dagues puis j’entrepris d’explorer le camp. Je vous passerais les détails de mon exploration. Toujours est il que je plaçait quelques pièges devant les tentes principales des orks tout en fouinant. Et enfin je trouvai un ork isoler au fond du campement, installé prêt d’une table de bois, il nettoyait son sabre. Vu son équipement, celà semblait être le chef. Le plus furtivement possible je me glissais dans son dos, et d’un seul geste lui enfonçait profondemment ma dague dans la nuque. Celà le tua sur le coup.
Sur la table il y avait ce que j’etais venu chercher : le plan d’attaque des orks.
Satisfait, je partis en direction de là où j’étais venu. La palissade.
Une fois encore je dut faire preuve d’agilité pour l’escalader. De l’autre coté je recuperais ma rapière et ma cape, puis entrepris de filer vers les bois.
Seulement, à mi-chemin, je ne sais pas ce qu’il m’arriva, ni ce que je fis, mais je fus reperé (en terme de jeu, ça s’appele «foirer son jet de deplacement silencieux» ^^). Un carreau fusa non loin de moi. Terrifié, je pris mes jambes à mon cou. Un autre carreau fusa. J’atteignais la lisière, lorsqu’un troisième carreau siffla.
Il se ficha dans ma gorge. J’aurais du mourir sur le coup, mais un miracle fit que non (... On appele ça «soudoyer le MJ» lol).
Rassemblant mes forces, je me trainais jusqu’à la lisière... Le sang s’écoulait de ma gorge. (très vite, il ne me resta plus qu’1 PV )
Je n’avais plus de potions de soins dans ma besace. A vrai dire je n’en avais jamais sur moi... Mauvaise habitude, n’est ce pas?
C’est ainsi que je mourus, adossé à un arbre, un carreau en travers de la gorge et, accroché à ma ceinture, le plan d’attaque des orks.

Et si vous voulez savoir la suite de la quete. Ben, j’suis mort et les orks ont attaqués le village au matin. Les pièges que j’avais posé au camp en ont éliminés quelque uns, mais le gros du camp était encore en vie et tous passèrent par l’entrée nord du village. La plupart des pièges de Sephiria ne servirent à rien. S’en suivit une grosse bataille dans le village. A la fin il ne restait plus que Sephiria et deux ou trois soldats. Ce fut dur pour eux...
Il ne me revirent jamais et personne ne vint chercher mon cadavre! Ah les fourbes!





Voilà, c'est ecrit vite fait, mais ça raconte à peu près cette partie. Je ne m'en souviens plus trop, mais je l'avais bien aimé, car il y avait un vrai boulot d'infiltration. Bon c'est sur, là ca se ressent pas trop. Mais fallait quand meme que j'etablisses des strategies et tout ^^

Pis dans la quete d'avant j'avais adoré m'enfuir par les toits, c'etait trop fun, escalader les maisons et tout, puis re rentrer dedans par les fenetres, pour faire chier les gardes.

D'ailleurs ^^

Au debut, quand j'etais ressorti des egouts, au moment ou j'ai decidé de fuit par les toits, j'ai couru vers une maison. Et donc devant moi, y'avait la face, y'avait un fenetre et juste à coté une porte. Et juste pour le fun, c'etait tripant, j'ai decidé d'entrer par la fenetre. Alors j'ai couru puis j'ai bondi dedans en eclatant les verres. C'etait rigolo, qsuand je me suis relevé de l'autre coté, ben y'avait les gardes qu'etaient entrés par la porte ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaireshinou.free.fr
Setsubo-Ryuu
Pogoteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 29
Localisation : Québec !
Date d'inscription : 14/11/2007

Feuille de personnage
Nom: Nickolas Kaer-Sham
P.V:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Récits de Parties   Mer 14 Nov - 10:10

......


J'adore ^^

D'ailleurs, l'idée est bonne, je vous raconterai l'une de mes inombrables sessions si jamais je trouve le temps pour. Hehehe trop fort... carreau dans la gorge. hehehe....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récits de Parties   

Revenir en haut Aller en bas
 
Récits de Parties
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cherche premières parties
» Horaire des parties
» Votre corps est en 1, 2 ou 3 parties ?
» Scènes de crimes
» John RUTTER, né en 1945

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité De Fer :: RP... Le coin des rôlistes. :: Discussion JDR-
Sauter vers: